Se connecter

Cerisier de Cayenne Eugenia uniflora

Siriz kòt (gcf), Surinam cherry (en), Cereza de cayena (es), Surinamkirsche (de)

Merci de patienter quelques instants pendant le téléchargement des photos.
Cliquez sur une vignette pour l'agrandir puis sur les flèches latérales pour faire défiler les photos (ou procédez par balayage sur écran tactile).


Son nom scientifique est « Eugenia uniflora » de la famille des ‹ Myrtaceae ›, tout comme le goyavier (nº137), le giroflier (nº62), le bois d'Inde (nº23), le pommier malacca (nº61), le pommier rose (nº70), le framboisier (nº135)…
Son nom provient de la langue Tupi* et signifie rouge.
L'arbre et les fruits sont appelés ‹ cerise à côtes › ou ‹ cerises-côtes › en Martinique et en Guadeloupe.
*(la langue tupi est la langue parlée par les Tupis, un groupe ethnique d'Amérindiens autochtones de la côte brésilienne).

Origine

Sud du Brésil.

Habitat

Amérique du Sud (Brésil, Uruguay Argentine, Surinam, Guyane), Caraïbes, Inde, Chine. Cultivé en zones tropicales (Asie du Sud-Est et Amérique tropicale).

Type

Arbre ou arbuste persistant de 5 à 7 m de haut, utilisé parfois comme haies. Chez les sujets âgés, l'écorce se desquame en plaques.
Le genre < Eugenia > compte une multiplicité d'espèces (1000) : la plupart sont comestibles sous une forme ou sous une autre (clou de girofle, feuilles et baies du bois d'inde, fruits : goyave, pomme malacca, pomme d'eau...)

Fleur

Avril à juillet aux Antilles. Fleurs blanc-crème, parfumées d'un cm de diamètre, individuelles ou en petites grappes.

Fructification

Avril à juillet aux Antilles.

Fruit

Cerise-côte.
Fruit pendant vert puis jaune orangé enfin rouge cerise à maturité, rond (jusqu'à 5 cm de diamètre), avec 8 sillons.
La chair molle, juteuse et fondante a une saveur acidulée et épicée; elle recouvre un gros noyau.

Utilisations

Les fruits très riches en vitamines C, sont consommés frais, crus et en jus.
Cuits, ils servent à la réalisation de tartes, de clafoutis, de confitures et de gelées.
Ils permettent aussi la réalisation de sorbets très parfumés ainsi que d'une liqueur appelée « Cognac de Pitanga » à base de rhum blanc.
Ils peuvent être macérés dans de l'eau de vie ou du rhum blanc.
En Asie, les fruits immatures sont utilisés comme condiments (crus au vinaigre, cuits en chutneys).
Au Brésil, le jus fermenté sert à la confection de vin, de vinaigre et de liqueur.
Les fruits épépinés puis saupoudrés de sucre et mis au frais, perdent leur âpreté et s’utilisent alors comme des fraises.