Se connecter

Chérimolier Annona cherimola

Chérimolyé (gcf), Cherimoya (en), Chirimoya (es), Cherimoya (de)

Merci de patienter quelques instants pendant le téléchargement des photos.
Cliquez sur une vignette pour l'agrandir puis sur les flèches latérales pour faire défiler les photos (ou procédez par balayage sur écran tactile).


Son nom scientifique est « Annona cherimola » de la famille des ‹ Annonaceae › (anones ou annones), tout comme la pomme cannelle (fiche nº100) et le corossol (fiche nº50) et le cachiman (fiche nº21).
Le nom de ‹ chérimolier › provient d'un mot quechua (amérindien) ‹ chirimuya ›, qui signifie ‹ graines du froid › et indique que les graines sont capables de germer à de hautes altitudes.
Le chérimolier porte de nombreux noms, que ce soit :

  • en français : chérimole, chérimoyer, corossol du Pérou,
  • en anglais : custard-apple, chirimoyo, momona, kelemoio,
  • en espagnol : chirimoyo, cherimoya, anón, chirimorrinón, chirimoya del Perú,
  • en allemand : cherimolia, cherimoyabaum, Chirimoya, Chirimoyabaum, Jamaika-Apfel, Peruanischer Flaschenbaum, Rahmapfel, Zuckerannone.

Origine

Zones tempérées de la cordillière des Andes (Colombie, Équateur, Pérou, Bolivie).

Habitat

Le chérimolier pousse à l'état sauvage à une altitude comprise entre 1300 et 2600 mètres.
Il est cultivé en Amérique centrale et en Amérique du Sud, dans la Caraïbe (Jamaïque, Haïti), aux États-Unis (Porto-Rico, Floride, Californie, Hawaï), autour de la Méditerranée (Italie, Espagne, Egypte et Israel), sur l'île de Madère, en Afrique (Somalie, Tanzanie...).
En Asie, il est cultivé sur l'île deTaiwan, en Inde, en Nouvelle-Zélande et à Singapour.

Type

Le chéromilier est un arbuste épineux de 2 à 7 mètres, au port buissonnant, souvent ramifié depuis la base.
Les jeunes rameaux sont couverts d'un duvet rougeâtre.
Les feuilles ont un aspect soyeux (brillant comme de la soie), leur face inférieure est veloutée.

Fleur

Les fleurs, solitaires, de couleur vert pâle, longues de 3 cm, portent 6 pétales charnus.

Fructification

-

Fruit

Chérimole.
Fruit de la taille d'un pamplemousse avec une écorce veloutée, vert tendre, dessinée d'écailles plus ou moins prononcées. À l'intérieur du fruit, la chair est blanche et comporte de gros pépins noirs et brillants (mais non comestibles) qui se retirent facilement du fruit.

Utilisations

Les cherimoles murissent à température ambiante et se conservent ensuite au réfrigérateur. Lorsque le fruit est mûr, il est tendre au toucher -comme un avocat- et sa peau prend un ton marronnâtre.
Frais, il contient environ 15% de sucre (soit environ 60 kcal/100 g) et autour de 20mg/100g de vitamine C. Son parfum évoque la rose.
La pulpe blanche, crémeuse et fondante, juteuse et sucrée est mangée fraiche : sa pulpe se déguste à la petite cuillère (bien retirer les graines noires) et sert pour la confection de glaces et de sorbet ou simplement une demi-chérimole placée dans le congélateur pendant une heure aura la texture d'une glace.
On la trouve aussi en conserve (appertisée) dans les boutiques asiatiques.
Sa saveur est un mélange d'ananas, et de fraise. Certains lui trouve le goût du bubblegum commercial (Malabar).
Les graines sont toxiques mais, concassées et mises à macérer dans l'eau, elles constituent un excellent insecticide. La peau ne doit pas être mangée non plus (sa consommation peut entraîner une paralysie de 4 à 5 heures).