Se connecter

Bilimbi Averrhoa bilimbi

Bilenmbi (gcf), Cucumber tree (en), Vinagrillo (es), Gurkenbaum (de)

Merci de patienter quelques instants pendant le téléchargement des photos.
Cliquez sur une vignette pour l'agrandir puis sur les flèches latérales pour faire défiler les photos (ou procédez par balayage sur écran tactile).


Son nom scientifique est « Averrhoa bilimbi » de la famille des ‹ Oxalidaceae ›, tout comme son cousin le carambolier « Averrhoa carambola ». D’ailleurs, il est parfois appelé carambolier cylindrique, mais plus communément, ‹ arbre à cornichons ›, pour ses fruits comestibles et acides qui ressemblent à des cornichons.

Origine

Asie (Indonésie et îles Moluques).

Habitat

Zones tropicales asiatiques où il pousse à l'état sauvage mais où il est aussi cultivé (Indonésie, Philippines, Sri Lanka, Bangladesh, Inde, Thaïlande, Australie - région du Queensland).
Introduit à la Jamaïque en 1793, depuis le Timor (île de l'archipel indonésien), il gagne alors le reste des Antilles puis le continent tropical américain et Hawaï.

Type

Arbre au tronc court et peu ramifié, mesurant de 5 à 10 m de haut.

Fleur

Presque toute l’année. Les fleurs, rouge sombre, poussent en bouquet sur le tronc et les vieilles branches.

Fructification

Presque toute l’année. Les fruits poussent par centaine sur un même arbre. Ils ressemblent à un petit cornichon. D’abord verts, ils prennent une coloration jaunâtre voire blanche à maturité puis tombent.

Fruit

Bilimbi.
fruit de 4 à 10 cm de long.
Le fruit est charnu, arrondi, marqué de cinq angles, divisé en cinq loges.

Utilisations

La chair, verte et juteuse, contient de l’acide citrique. En Asie, le bilimbi se consomme cru « à la croque au sel ». Il se prépare aussi au vinaigre comme les cornichons ou en condiments (achards, pickles, rougail).
Cuit, il entre dans la préparation de curry et du « sinigang » (soupe épaisse type - stew - à base de tamarin), spécialité des Philippines, et dans la composition de sauces aigres-douces.
Aux Antilles, il s’utilise à la place du citron dans le blaff, le court bouillon, les sauces à base de crustacés (crabes, ouassous).
Mûr, il est utilisé pour réaliser de la confiture.
Le bilimbi, tout comme la ‹ carambole › (voir fiche nº 30) contient aussi, mais en proportion moindre, de l’acide oxalique qui a la propriété d’enlever la rouille des métaux et du linge et de faire briller les cuivres.