Retour page précédente
Logon
Giromon Cucurbita moschata
Jiwomon (gcf), West Indian pumpkin (en), Auyama (es), Riesenkürbis (de)
Merci de patienter quelques instants pendant le téléchargement des photos.
Cliquez sur une vignette pour l'agrandir puis sur les flèches latérales pour faire défiler les photos (ou procédez par balayage sur écran tactile).
Click on a thumb to enlarge it, then use the side arrows to see previous or next photo (or swipe on touch-screen).

Le giromon est une plante de la famille des <Curcubitaceae > de l'espèce « Cucurbita moschata » .
Étymologiquement, le terme ‹ giromon › dérive de ‹ jirumum ›, mot emprunté à la langue tupi* qui désignait une sorte de courge cultivée dans les îles des Antilles par les indiens Caraïbes. Dans les Petites Antilles il est parfois orthographié "giraumon".

Cette espèce est aussi appelée : courge musquée de Provence, courge muscade, sucrine.

Dans la même famille on trouve la doubeurre, appelée aussi butternut (mot français et anglais), la courge longue de Nice, la courge de Naples...

*(la langue tupi est la langue parlée par les Tupis, un groupe ethnique d'Amérindiens autochtones de la côte brésilienne).

Origine

Cette espèce est originaire du nord de l'Amérique du Sud au sud l'Amérique centrale. Elle n'a été introduite en Europe qu'après les voyages de Christophe Colomb en Amérique.

Habitat

C'est une espèce qui demande plus de chaleur que les autres espèces du genre < Cucurbita >. Elle est davantage cultivée dans le Sud de l'Europe et dans les pays tropicaux en plaine.

En Guadeloupe, la production de giromon s'élèvait à 1080 tonnes en 2008 (source INSEE).

Type

C'est une plante herbacée annuelle à longues tiges, rampantes, qui s'accrochent par des vrilles à tout support. Toute la plante est couverte de poils souples, non épineux.

Les tiges produisent des racines adventices à chaque entrenœud. Si la plante grimpe sur un support, ces racines sont aériennes et peuvent atteindre plus d'un mètre de long en climat chaud et humide.

Les feuilles sont composées de cinq lobes peu marqués mais présentant des angles nets. Les feuilles peuvent atteindre 50 cm de diamètre; elles sont de couleur verte plus ou moins marbrée de blanc et veloutées.

Fleur

Les fleurs sont jaune orangé.

Fructification

-

Fruit

Giromon.
Les fruits sont en général de forme allongée, avec une extrémité renflée en massue ou en forme de bouteille, parfois sphérique, plus aplatie ou côtelée. Leur couleur est aussi très variable : vert sombre, orangé, crème… À maturité, ils sont revêtus d'une poussière glauque caractéristique. Un caractère spécifique est la forme du pédoncule, qui présente cinq côtes bien marquées (tout comme les courges, voir fiche n°39). La chair est épaisse et de couleur plutôt foncée, variant du rouge à l'orangé.

Utilisations :

  • « Cucurbita moschata » :
    • Courges musquées : elles se récoltent à complète maturité et se consomment cuites. On peut les préparer de très nombreuses manières comme légume ou comme dessert : en soupe, en purée, en gratin, en flan, en tarte, en tourte, en confiture... Elles ont un goût musqué assez fin.
      En Afrique de l’Ouest, les fruits sont utilisés en soupes et avec du couscous. Les courges < Gem >, qui donnent de petits fruits globuleux appréciés en Afrique australe, sont cuites entières ou coupées en deux, et l’on retire la chair à la cuillère pour la manger.
      Les jeunes feuilles et pousses de « Cucurbita moschata » sont utilisées comme herbe potagère au Nigeria.
    • Giromon : il est utilisé dans de très nombreuses recettes antillaises : il sert d'accompagnement au même titre que le riz ou que les racines.
      Il peut être préparé en soupe (velouté de giromon), en purée (giromonade, migan), en gratin, en flan, en soufflé mais aussi en dessert (tarte, cake).
      Sur l'île Maurice et aux Seychelles, on le sert en chatinis (giromon rapé assaisonné de vinaigrette pimentée).
      La purée de giromon est utilisée en Haïti pour faire la < soupe giromon > : cette soupe fait partie du menu traditionnel du nouvel an.
      Son écorce évidée est utilisée comme contenant (ex : soupière).
      La giromonade est réalisée en cuisant à court mouillement le giromon coupé en morceaux, avec des cives, de l'ail, du thym; les morceaux sont grossièrement écrasés en fin de cuisson. Elle est servie avec du poisson ou de la viande.
      Le migan est une purée de potiron (éventuellement additionnée de fruit à pain). Ces deux légumes sont cuits avec un mélange de viande de boeuf et de porc (queues de porc et poitrine salée) et des aromates (cives, persil, ail, piment), servi en plat principal.
    • Butternut : plusieurs parties de la plante sont comestibles
      Les pétales de la fleur peuvent se manger crus. Ils sont du plus bel effet dans une salade. La fleur complète peut se préparer farcie de viande.
      (NB : il est préférable de manger les fleurs mâles, après avoir utilisé leur pollen pour féconder les fleurs femelles, et de laisser les fleurs femelles développer leur fruit).
      Les graines, une fois décortiquées, peuvent se manger grillées et légèrement salées. Elles sont aussi comercialisées déjà écossées, pour les utiliser en salade.
      Le fruit, appelé aussi la doubeurre, arrivé à maturité, peut se manger cru comme une carotte. Sa chair ferme permet de le cuisiner comme une pomme de terre; toutes les recettes de la pomme de terre lui sont applicables.
      La doubeurre est aussi très utilisée pour réaliser des soupes, apportant une texture veloutée à la préparation. On peut aussi la cuisiner au four, en gratin, réaliser des gâteaux, comme avec les carottes.
Télécharger la fiche pdf