Se connecter

Mombin Spondias mombin

Monben (gcf), Yellow mombin (en), Jobo Ciruela amarilla (es), Mombinpflaumenbaum (de)

Merci de patienter quelques instants pendant le téléchargement des photos.
Cliquez sur une vignette pour l'agrandir puis sur les flèches latérales pour faire défiler les photos (ou procédez par balayage sur écran tactile).


Le prunier mombin « Spondias mombin » est un arbre tropical américain.
Il appartient à la famille des ‹ Anacardiacées › (Anacardiaceae), tout comme l'anacardier (fiche nº9), le manguier (fiche nº81), le prunier-cythère (nº101), le sumac (nº149), le pistachier.

Origine

Amérique tropicale (du sud du Mexique au nord du Brésil).

Habitat

Régions semi-arides du Mexique, du Pérou et du Brésil, mais aussi d’Afrique et d’Asie.

Type

Arbre pouvant atteindre une hauteur de 20 m.
Il exsude une gomme servant de glue.
Son bois, jaune brun, est exploité en menuiserie.

Fleur

Mai à septembre.

Fructification

Juillet à novembre (et principalement durant la période juillet-août).

Fruit

Prune mombin.
Fruit charnu à noyau (drupe), jaune, ovoïde (de forme ovale), de 3 cm de long. Il renferme, autour d'un gros noyau, une pulpe légèrement astringente à la saveur acidulée.

Utilisations

Les fruits sont consommés crus, en fruits de bouche (à sucer, car le noyau est très gros).
Ils servent à réaliser des jus, des crèmes glacées et du sorbet.
On peut aussi les faire sécher, comme les pruneaux.
Cuits, ils sont utilisés pour réaliser des compotes, des gelées et des confitures.

Ils servent à préparer « le punch aux mombins » (fruits macérés dans du rhum).
Le jus, fermenté et distillé, donne en Amazonie un vin appelé « Vinho de Taperiba », et au Guatemala, une boisson ressemblant à du cidre.
Au Mexique, les fruits verts sont consommés à la façon des olives, quant aux bourgeons et aux jeunes feuilles, acides, ils se cuisinent en légumes.