Se connecter

Ananas Ananas comosus

Zannanna (gcf), Pineapple (en), Piña (es), Ananas (de)

Merci de patienter quelques instants pendant le téléchargement des photos.
Cliquez sur une vignette pour l'agrandir puis sur les flèches latérales pour faire défiler les photos (ou procédez par balayage sur écran tactile).


Son nom scientifique est « Ananas comosus », de la famille des < Broméliacées > (Bromeliaceae). Les indiens Tupis (Brésil) l'appelaient < naná naná >, qui signifie « parfum des parfums ».
Son nom anglais < pineapple > vient de sa ressemblance avec une pomme de pin.

Origine

Originaire de l'Amérique du Sud tropicale (terres tropicales de l'intérieur du Brésil, où il pousse encore à l'état spontané), l'ananas a été répandu vers le nord par les Amérindiens, d'où il a gagné l’Amérique centrale et la Caraïbe. Michele de Cunéo, un des compagnons de Christophe Colomb décrit l'ananas bouteille lors du second voyage en Guadeloupe du navigateur (1493-1496).

Habitat

Zones tropicales du globe, où il fut introduit par les Portugais (Ile de Sainte-Hélène en 1505; Madagascar en 1549; routes de l'Orient, de l'Inde en 1550, jusqu'au Japon); et les Espagnols qui l'introduisirent aux Philippines et dans les Iles du Pacifique à partir d'Acapulco. L'ananas a aussi été introduit en Afrique dès le début du 16ème siècle.


Le marché de l’ananas est divisé en deux grands segments très distincts : celui du fruit frais et celui de l’ananas transformé (conserve et jus d’ananas) qui représente les deux tiers du commerce mondial. La production mondiale d'ananas était de 25,5 Mt en 2016. La Thailande et les Philippines sont les deux premiers producteurs d'ananas : à eux deux, ils représentent un quart du total mondial. Ils sont suivis par l'Equateur, le Brésil, le Costa Rica, le Nigeria...

Les exportations d'ananas frais sont dominées par le Costa Rica qui à lui seul représente 66% du marché d’exportation de l’ananas frais.

L'ananas est aussi cultivé industriellement en Afrique tropicale et en Afrique du Sud, en Chine, en Inde, en Australie, à Hawaï, sur les îles de la Réunion, de Madagascar, Maurice et celles des Antilles et dans de nombreux autres pays au climat tropical.

Type

L'ananas est une plante herbacée de 50 à 150 cm de haut qui porte de longues feuilles étroites, pointues et rigides, disposées en rosette.

Fleur

Une inflorescence d’environ 200 petites fleurs bleu-pourpre apparaît au cœur de la plante, chacune donne naissance à un petit fruit (baie).

Fructification

Les baies se soudent à l'axe de l'inflorescence pour former un syncarpe (ensemble soudé) : l’ensemble constitue l’ananas surmonté d’une couronne de feuilles.

Fruit

Ananas.
La formation des fruits s'effectue sans pollinisation.

Principales variétés :

  • Cayenne lisse (en anglais : Sweet Cayenne ou Smooth Cayenne) : ferme, acide, à chair jaunâtre assez fibreuse, aux yeux plats. Il est assez gros, et est coloré d'orangé vers le plumet lorsqu'il atteint sa pleine maturité. C'est la variété la plus cultivée, de façon presque «monopolistique».
  • L'ananas bouteille de Guadeloupe : cet ananas est spécifique à cette île, où il a acquis son originalité par mutations successives ou par hybridations et sélections locales. On peut cependant le rapprocher d’un certain nombre de variétés épineuses: Black Antigua et Sugar Loaf des Antilles, Branco du Brésil.
  • Red Spanish : peau pourpre, chair jaune pâle, fibreuse, et acidulée.
  • Mordilonus-Perolera-Malpure : gros et allongé, à chair sèche et cassante. Il peut avoir un poids de quatre kilogrammes. Il provient d'Amérique du Sud et d'Amérique centrale.
  • Pernambuco : à chair jaune ou blanchâtre très sucrée, douce et peu acide. Cultivé en Amérique du Sud et Centrale, et en Malaisie.
  • Queen : moins connu, plus petit, avec des yeux proéminents, et à chair jaune pâle; à saveur douce et texture croustillante. Sur l'Île de la Réunion, on trouve le Queen Victoria, un ananas tout petit à feuilles dentelées très piquantes. Il est très acidulé et a un goût de bonbon.
  • Victoria : Cultivé sur l'Île de La Réunion et sur l'Île Maurice. Savoureux et parfumé pendant sa période de fructification en été dans l'hémisphère sud, sa chair est juteuse. L'ananas « Victoria » de la Réunion s'est vu attribuer le ‹ Label rouge › en 2006.

Utilisations

L'ananas est consommé comme fruit frais. Il est préparé en salade de fruits, en dessert flambé au rhum vieux, en jus, en sorbet, en punch. Il entre dans la réalisation de gâteaux, de tartes, de beignets et de confitures.
Il accompagne aussi les viandes (porc principalement, comme le jambon de Noël).
Associé au lait de coco et au rhum, il est un des composants de la piña colada (cocktail).
Il est aussi commercialisé appertisé (tranches ou cubes en conserve), séché en cubes, confits en tranches ou en cubes. Depuis plus de 30 ans, la broméline contenue dans la tige et les racines est utilisée par l'industrie alimentaire : brasseries et industrie de l'alcool, traitement de la viande - attendrissage par hydrolysation des protéines - , boulangeries et biscuiteries industrielles, alimentation animale.