Se connecter

Abricotier-pays Mammea americana L.

Zabriko-péyi (gcf), Mammey apple tree (en), Mamey de Santo Domingo (es), Mammiapfel (de)

Merci de patienter quelques instants pendant le téléchargement des photos.
Cliquez sur une vignette pour l'agrandir puis sur les flèches latérales pour faire défiler les photos (ou procédez par balayage sur écran tactile).


Son nom scientifique est : « Mammea americana L. ».
C’est un arbre de la famille des ‹ Clusiacées › (Clusiaceae) genre ‹ Mammae › tout comme le mangoustanier (genre ‹ Garcinia ›), fiche n°80.
Les Caraïbes l'appelaient ‹ manchibouï ›.

Origine

Grandes Antilles (Cuba, Hispaniola, Jamaïque) et nord de l’Amérique du Sud.
L’abricot-pays est l’un des rares fruits indigènes endémique du bassin caraïbe.

Habitat

Amérique tropicale (du Sud Mexique au Brésil), Cuba, Floride et Bahamas. Il est aussi cultivé en Afrique de l'Est et en Asie du Sud-Est.
Il aime la lumière, il croît en forêts tropicales humides. On le retrouve aussi dans les plaines et les clairières.

Type

Arbre (10 à 15 m, pouvant atteindre 20 m de hauteur). Son feuillage est vert sombre.

Fleur

Novembre-décembre.
Les fleurs sont blanches et odorantes.

Fructification

Au bout de 5 ans, fruits de janvier à mars.

Fruit

Abricot-pays.
Gros fruit rond de 10 à 20 cm de diamètre. Sa peau est de couleur brun grisâtre. Épaisse de 0,5 à 1 cm, elle recouvre une fine membrane blanche, au goût amer qui colle à la pulpe orangée.

Utilisations

L’abricot-pays est un fruit à noyau : le fruit se sépare en quartier selon le nombre de graines (1 à 4 graines brunes ovales pouvant mesurer jusqu’à 7 cm de long). Sa pulpe, charnue et filamenteuse, rappelle l'odeur et la couleur de l'abricot européen. Succulente, elle se consomme bien mûre après avoir ôté l'enveloppe blanchâtre qui l'entoure.

La chair de l’abricot-pays est orange et sucrée. Elle est utilisée pour la confection de jus, de confiture, de pâte de fruit, de salade fruits, de tarte, de bavarois, de glace et de sorbet.
À Cuba et à Porto-Rico, l’abricot-pays est employé pour réaliser des milkshakes appelés « batido de mamey ».
Autrefois, une liqueur aromatique « Eau de Créole » était distillée à partir des fleurs : elle était utilisée pour ses vertus toniques et digestives.

Se connecter