Se connecter

Grenadier Punica granatum

Grènad (gcf), Pomegranate (en), Granada (es), Granatapfel (de)

Merci de patienter quelques instants pendant le téléchargement des photos.
Cliquez sur une vignette pour l'agrandir puis sur les flèches latérales pour faire défiler les photos (ou procédez par balayage sur écran tactile).


Lors de la conquête musulmane de l'Andalousie en 711, un détachement venu de Syrie se voit offrir comme butin la ville d'Elvira et Granata (quartier excentré d'Elvira) et s'y installe. En 756, les Arabes (Maures) donnent à la ville d’Elvira le nom de Grenade.

Origine

Asie occidentale (sauvage, de l'Iran à l'Inde).

Habitat

De l'Asie occidentale, le grenadier a propagé en Asie orientale, en Asie Mineure puis sur le pourtour méditerranéen. Il a été introduit aux Antilles au 17ème siècle.
On le cultive aujourd'hui dans toutes les régions tropicales et subtropicales du globe.

Type

Le grenadier « Punica granatum » est arbre fruitier de la famille des ‹ Lythracées › (Lythaceae). Il mesure de 2 à 5 m de haut et est un peu épineux.

Fleur

Toute l'année.
De couleur rouge feu.

Fructification

Toute l'année. Le fruit est une baie sphérique de 6 à12 cm avec un épicarpe (partie externe du péricarpe appelée ‹ peau ›) coriace et contient de nombreuses graines entourées d'une pulpe juteuse sucrée.

Fruit

Grenade.
Chaque fruit contient en moyenne 600 graines rouge vif et pulpeuses.

Utilisations

Le fruit se mange frais (à la cuillère ou pressé).
Il est utilisé pour réaliser des boissons, des sorbets, du sirop de grenadine. Et entre aujourd'hui dans la composition de nouveaux laitages (yaourts industriels au bifidus - Yoplait Superfruits), ainsi que de nouvelles boissons ‹ bien-être › (Nesfluid - boisson d’hydranutrition à base d’eau de coco).
Ses pigments sont utilisés pour colorer les tapis orientaux.