Se connecter

Calebassier Crescentia cujete

Kalbas (gcf), Calabash tree (en), Calabacero (es), Kalebassenbaum (de)

Merci de patienter quelques instants pendant le téléchargement des photos.
Cliquez sur une vignette pour l'agrandir puis sur les flèches latérales pour faire défiler les photos (ou procédez par balayage sur écran tactile).


Son nom est d'origine arabe (gourde sèche). Il existe deux plantes différentes dont le fruit porte le même nom :

  1. Le calebassier « Crescentia cujete » de la famille des ‹ Bignoniacées › (Bignoniaceae) : présent dans le Jardin des saveurs et dont le fruit n'est pas comestible.
  2. La calebasse ou gourde « Lagenaria siceraria », plante herbacée annuelle de la famille des ‹ Cucurbitacées › (Cucurbitaceae), cultivée comme plante potagère pour son fruit, la calebasse, parfois consommée à l'état frais comme légume ou plus souvent utilisée à l'état sec pour fabriquer divers objets.
    Dont les noms communs sont :
    • en français : calebasse, gourde, gourde pèlerine, cougourde, cougourdon (surtout dans la région niçoise), courge-bouteille,
    • en anglais : calabash gourd, bottle gourd,
    • en allemand : Flaschenkürbis,
    • en espagnol : calabaza, cajombre.

Origine

« Crescentia cujete » : Amérique tropicale.
« Lagenaria siceraria » : Afrique (Zimbabwe).

Habitat

« Crescentia cujete » : cultivé en zones tropicales, mais pousse aussi spontanément dans les zones sèches à basse altitude.
« Lagenaria siceraria » : cultivée en zones tropicales (Afrique, Asie) et autour du Bassin méditerranéen.

Type

« Crescentia cujete » : arbre de 3 à 8 m de haut, à tronc court, avec des branches allongées, peu ramifiées.
« Lagenaria siceraria » : est une plante annuelle, rampante ou grimpante, à longues tiges ramifiées munies de vrilles. Ses feuilles, arrondies, sont pileuses et douces au toucher.

Fleur

« Crescentia cujete » : toute l'année. Grosse fleur vert jaunâtre, odorante.
« Lagenaria siceraria » : les fleurs blanches s'ouvrent au crépuscule.

Fructification

« Crescentia cujete » : principalement de mars à juillet.

Fruit

Calebasse.
« Crescentia cujete » : baies rondes ou ovales de 10 à 35 cm de diamètre.
« Lagenaria siceraria » : fruit de forme sphérique ou allongée, ressemblant à une bouteille ou à une amphore, avec une partie renflée et un col plus ou moins long. Il peut atteindre 1 m de long.

Utilisations

« Crescentia cujete »
Les principaux usages du calebassier nous ont été transmis par les Indiens Caraïbes :

  • récipient (coui ou kwi: nom d'origine caraïbe, signifiant ‹ récipient › (réalisé avec une demi-calebasse, lequel est utilisé par les ménagères dans leur cuisine ou par les pêcheurs pour écoper -retirer l'eau- de leurs embarcations)
  • instrument de musique (maracas).
  • objets de décoration.

C'est une plante mellifère (les fleurs sont butinées par les abeilles, la substance récoltée par les insectes butineurs sera transformée en miel).

« Lagenaria siceraria » Les fruits jeunes, plutôt fades, se préparent comme des courgettes. Ce légume est surtout consommé en Inde et en Extrême-Orient, mais certaines variétés, trop amères à cause de leur teneur en cucurbitacine, ne sont pas comestibles.
Les fruits séchés sont utilisés pour la fabrication de divers objets traditionnels : ustensiles de cuisine (récipients, gourdes, coffrets, étuis) et instruments de musique (kora, berimbau, maracas, sanza, sitar, oporo entre autres).
Parmi les usages traditionnels, ces gourdes servent à la fabrication d'étuis péniens chez certaines peuplades de Nouvelle-Guinée ou d'Afrique, ainsi que de récipient pour le brassage et le transport de bières traditionnelles, et la préparation du maté.